13 février 2024
SYSTRA France, associé au CITEPA, a été mandaté par la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et des Mobilités (DGITM), pour évaluer l’impact économique et GES des actions/investissements pour la décarbonation des ports français. Cette étude constituera la base de la stratégie nationale portuaire de décarbonation et confirme le positionnement de SYSTRA dans les domaines de la transition énergétique et de l’économie portuaire.

Les ports peuvent fortement contribuer à la décarbonation de l’économie et du secteur maritime du fait de leurs rôles charnières dans le transport de marchandises, les activités industrielles et logistiques. Les ports sont ainsi de grands hubs de transport maritimes mais aussi terrestres (routier, ferroviaire et fluvial). Ils englobent les sources d’avitaillement en énergie fossile et les activités industrielles de transformation avec l’ambition de devenir les acteurs centraux des nouvelles énergies. L’évolution des ports vers la décarbonation va créer les conditions d’une transition écologique plus vaste des secteurs qui en dépendent.

Néanmoins, le nombre et la diversité des infrastructures portuaires et des activités qui s’y déroulent en font un milieu complexe à appréhender en termes d’émissions de GES. La première étape de la feuille de route de la décarbonation des ports français est donc une évaluation objective des principales sources d’émission de GES dans le périmètre d’activité des ports français, puis une hiérarchisation de ces sources et enfin, la définition des leviers de décarbonation qui soient à la fois efficaces et acceptables socialement et viables économiquement.

La décarbonation des ports français doit s’appuyer sur une vision globale du secteur et sur une volonté de développement sur le temps long avec tout ce que cela implique en termes de recherche, innovation, diversification, spécialisation, accompagnement des acteurs du secteur et évolution réglementaire.

Nos équipes accompagnent également les gestionnaires d’infrastructures et les collectivités dans leurs projets de report modal visant à la décarbonation du transport de marchandises.

Actuellement, SYSTRA France est partie prenante de deux projets d’ampleur pour le transport de marchandises : le schéma directeur de développement de l’Axe Méditerranée-Rhône-Saône et l’AMO pour l’ambition ferroviaire de HAROPA port du Havre.

En tant qu’ingénierie de conception et de travaux, nos équipes viennent de livrer avec succès un premier tronçon de voie ferroviaire en béton bas carbone au sein de l’emprise ferroviaire du Grand Port Maritime de Marseille.  

Yannick Foll, Responsable des études portuaires, Direction Conseil et Aménagement

Dernières actualités

Pour ne manquer aucune communication SYSTRA, rendez-vous sur les réseaux sociaux !