SYSTRA acteur majeur de la 1ère marche d’essai du TER du Sénégal, projet inédit en Afrique de l’Ouest
16 janvier 2019

SYSTRA acteur majeur de la 1ère marche d’essai du TER du Sénégal, projet inédit en Afrique de l’Ouest

Ce lundi 14 janvier 2019 a eu lieu la marche technique du premier Train Express Régional (TER) du Sénégal à la Gare de Dakar.

SYSTRA a pris part au projet dès 2015 en qualité d’assistant à maître d’ouvrage. Il s’agit d’un projet exceptionnel, par sa taille, sa vitesse d’exécution, ses enjeux techniques, socio-économiques et son caractère innovant.

Depuis 2015, SYSTRA travaille aux côtés de l’Agence nationale chargée de la promotion de l’investissement et des grands travaux du Sénégal (APIX) à la réalisation du premier TER du pays. Les défis techniques étaient nombreux, afin de répondre parfaitement aux besoins de la région.

Ce train est une pleine réussite, et le fruit du travail commun entre SYSTRA et le Sénégal, comme le confirme Macky Sall, Président de la République du Sénégal, dans son allocution « sans l’assistance exceptionnelle de SYSTRA, peut-être que nous ne serions pas là aujourd’hui ».

Ce nouveau TER permettra de répondre à la demande croissante qui montera à 150 000 passagers par jour pour faciliter la vie quotidienne des habitants de la région de Dakar se rendant à leur travail mais aussi des voyageurs arrivant à l’aéroport international Blaise Diagne. Avec une vitesse commerciale de 160 km/h, la ligne mettra à terme l’aéroport international Blaise Diagne à moins d’une heure du centre de Dakar. Elle viendra désengorger la capitale, qui en avait grandement besoin, en transportant six fois plus de passagers que l’ancien Petit Train de Banlieue.

Pour assurer cette capacité et garantir la fiabilité nécessaire, le Sénégal a choisi des technologies du 21e siècle, constituant une première au Sénégal et même en Afrique de l’Ouest :
-  Électrification 25 000 Volts
-  Écartement des rails à la norme internationale UIC (1 435 mm)
-  Signalisation par radio et fibre optique "ERTMS" facilitant l’inter-opérabilités
-  Rames bimodes électriques et diesel pour une plus grande souplesse d’utilisation

La nouvelle infrastructure augmentera également la sécurité pour toute la population, avec la suppression des nombreux passages à niveau existants, remplacés par 18 ponts et 33 passerelles piétonnes.

Le projet en quelques chiffres :

  • plus de 8 000 personnes mobilisées,
  • 137 kms de voie,
  • 14 gares,
  • 22 rames bimodes,
  • 51 ouvrages d’art,
  • une sous-station de 25 MW.

Crédits photos : JmCom

Retour haut de page
SYSTRA 72, rue Henry Farman 75015 Paris – France – T. +33 1 40 16 61 00
Rendez-vous en 2019