Remplacement du viaduc de la Siagne : défi relevé !
16 novembre 2018

Remplacement du viaduc de la Siagne : défi relevé !

SYSTRA a été au cœur d’une opération de chantier exceptionnelle sur la ligne Marseille-Vintimille : la déconstruction d’un viaduc de plus de 150 ans et le ripage en 5,5 jours d’un nouvel ouvrage d’art.

Le remplacement du viaduc de la Siagne a été mené en 132 heures sans interruption, du 25 au 31 octobre. Ce chantier ferroviaire d’une ampleur rare a mobilisé l’une des plus grandes grues d’Europe pour permettre le ripage, c’est-à-dire la translation du nouveau viaduc à la place du précédent. Ce dernier, mis en service en 1862, limitait les trains en raison de son âge à une vitesse de traversée de 40 km/h.

SYSTRA a réalisé pour le compte de SNCF Réseau l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) et Maîtrise d’Œuvre Générale (MOEG) couvrant l’ensemble du renouvellement du viaduc, des études de faisabilité jusqu’à la mise en service de l’ouvrage. Nous avons à ce titre supervisé la construction du nouveau tablier de 82 mètres linéaires de portée sur la base travaux de la Siagne à Mandelieu-La-Napoule, avant qu’il ne soit posé sur des pieux battus en rivière, et ripé voie par voie. Depuis que le chantier est terminé, et la voie rendue aux circulations le 31 octobre au matin, les trains peuvent de nouveau traverser la Siagne à 140 km/h, notamment pour la ligne TER qui connecte Marseille, Toulon, Cannes, Menton et Vintimille, reliant la France à l’Italie.

Wassim Kanso, chef de projets SYSTRA en charge de l’opération à la Direction Maîtrise d’Ouvrage (DMO), raconte : « Ce remplacement de viaduc est un projet unique pour lequel nous nous sommes investis à toutes les phases auprès de notre client SNCF Réseau. La complexité de cette mission a résidé dans les nombreuses interfaces qu’il a fallu mener pour permettre la mise en service du nouvel ouvrage dans les temps, qu’il s’agisse du génie civil, de la voie ou de la caténaire, mais aussi des procédures administratives car l’environnement du viaduc est très protégé. Le sentiment qui m’habite est une grande fierté car tout s’est passé comme prévu ! Cela représente pour moi l’aboutissement de quatre ans de travail. »

Un chantier record

Après le lancement des travaux préparatoires en avril 2017, l’assemblage du nouveau viaduc a débuté en octobre 2017 pour s’achever en février 2018. Chaque tablier pèse 660 tonnes et son installation a nécessité de couler 270 m3 de béton. Deux grues impressionnantes ont été utilisées : l’une à treillis en rive droite, l’autre automotrice de 800 tonnes en rive gauche. Le ripage progressif a été mené jour et nuit à une vitesse de 5 km/h, après l’enlèvement du précédent ouvrage. L’opération dans son ensemble ainsi que toutes les équipes du projet ont été saluées par Patrick Jeantet, le PDG de SNCF Réseau.

En plus du viaduc de la Siagne, SYSTRA a mené des missions d’AMO pour quatre ponts-rails et un autre viaduc. Ainsi modernisée, la ligne Marseille-Vintimille, construite dans la seconde moitié du XIXe siècle, est à nouveau prête à relier efficacement les réseaux ferrés français et italiens.

Retour haut de page
SYSTRA 72, rue Henry Farman 75015 Paris – France – T. +33 1 40 16 61 00
Rendez-vous en 2019