Métro de Riyad : les tunnels sont achevés sur la Ligne 1
15 novembre 2016

Métro de Riyad : les tunnels sont achevés sur la Ligne 1

Un réseau de métro automatique est en train de voir le jour avec SYSTRA dans la capitale du Royaume d’Arabie Saoudite. Les 6,5 millions d’habitants de Riyad pourront l’emprunter avant la fin de la décennie, et le projet est en bonne voie : les tunneliers ont terminé de percer le futur tube de la ligne 1. Le Groupe travaille depuis 2013 sur les trois premières lignes du réseau de métro.

Une vingtaine de km de tunnels pour les lignes 1, 2 et 3

Sur une longueur totale de 104 km, les lignes 1 à 3 du métro de Riyad desservent le centre-ville en souterrain, au moyen de 25 km de tunnel. Ce sont essentiellement cinq tunneliers (TBM) qui ont réalisé ces tronçons, permettant tout à la fois de creuser le sous-sol et d’installer les différents voussoirs formant la paroi du tunnel. Le dernier des quatre tunneliers de la Ligne 1 a terminé sa percée le 24 octobre 2016. Les sections souterraines de la Ligne 2 sont réalisées par la Nouvelle Méthode Autrichienne (NATM). Et le tunnelier de la Ligne 3 doit terminer début 2017.

Un réseau de métro managé et supervisé par SYSTRA

Le Groupe et ses partenaires ont pour mission de revoir la conception définitive du projet, de s’assurer de sa conformité, puis de superviser les travaux. Pour assurer une réactivité optimale, un bureau d’études spécialement dédié à la revue de la conception et à la coordination lors de la construction a été constitué. SYSTRA a mobilisé 250 hommes et femmes de plus 20 nationalités différentes sur ce projet, dont une cinquantaine de Saoudiens.

Système de conduite automatique intégrale

Les trois premières lignes de métro desserviront 62 stations des 85 qui composeront l’ensemble du réseau, et 3 d’entre elles ont vu leur architecture confiée à des cabinets de renommée internationale. Le métro de Riyad comptera 6 lignes, toutes en cours de réalisation, afin de former un réseau complet de 176 km. Le système choisi est une conduite automatique intégrale, sans conducteur, afin de garantir une sécurité maximale et une grande capacité d’accueil. L’intervalle minimal de circulation entre deux rames est de 90 secondes, pour une vitesse de pointe de 80 km/h.

De nouveaux transports en commun d’ici 2020

Jusqu’à présent, le mode de transport préféré des 6,5 millions d’habitants de la capitale saoudienne est l’automobile individuelle. C’est pour endiguer l’engorgement du réseau routier et la pollution induite qu’ADA a lancé un vaste programme de transports en commun, comprenant ce réseau de métro ainsi qu’un réseau de bus déployé tout autour. L’ensemble de ces nouvelles offres de déplacement doit ouvrir avant la fin de la décennie.

Retour haut de page
SYSTRA 72, rue Henry Farman 75015 Paris – France – T. +33 1 40 16 61 00
Contact