Rail : SYSTRA a coordonné les essais dynamiques de la jonction franco-suisse du Léman Express
20 septembre 2019

Rail : SYSTRA a coordonné les essais dynamiques de la jonction franco-suisse du Léman Express

Le groupe SYSTRA a pris part à la réalisation des essais dynamiques du Léman Express, le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe, dont la maîtrise d’ouvrage est conjointement assurée par SNCF-Réseau pour la partie française et CFF/Canton de Genève pour la partie suisse.

Le Léman Express, qui sera ouvert au public le 15 décembre prochain, reliera la France et la Suisse sur la partie ouest du lac Léman. Il s’agit d’un projet de grande ampleur, puisque le réseau s’étendra sur 230 kms, desservira 45 gares et transportera environ 50 000 voyageurs par jour.
La mise en service du Léman Express améliorera considérablement les mobilités dans la région du Grand Genève, qui compte un million d’habitants suisses et français et où seuls 16 % des déplacements sont actuellement réalisés en transports en commun. Les mobilités douces seront alors placées au cœur des relations entre le bassin lémanique (les cantons de Vaud et Genève) et la région Auvergne – Rhône-Alpes (les départements de l’Ain et de Haute-Savoie).

Épine dorsale de ce vaste projet, la nouvelle ligne CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse) reliera Genève à Annemasse. Elle permettra de développer l’offre durable de transports publics dans une zone où les déplacements sont aujourd’hui essentiellement réalisés en voiture. SYSTRA y a assuré une mission d’intégrateur du système ferroviaire auprès de SNCF Réseau et des Chemins de Fer Fédéraux (CFF) et a réalisé la coordination générale des essais sur la zone française du CEVA.

Coordonner des essais transfrontaliers, un challenge

Le 18 juin dernier, le premier train d’essais suisse est arrivé en gare d’Annemasse en provenance de Genève en empruntant la nouvelle ligne CEVA. Ce train, qui circulait pour la première fois sur le réseau français, avait pour objectif de mener un relevé dynamique de la géométrie de la voie et de la ligne de contact caténaire. Par la suite, plusieurs trains et engins d’essais français et suisses ont circulé entre Genève et Annemasse pour vérifier le bon fonctionnement des nouvelles installations de signalisation et de télécommunications.

Enfin, entre mi-juillet et mi-août se sont déroulés les essais de validation des futurs matériels roulants qui transporteront les voyageurs transfrontaliers sur le Léman Express : le Regiolis LEX français ainsi que les trains suisses Flirt LEX et Regio-Dosto.

Clément Duflos, chef de projet essais CEVA chez SYSTRA, explique : « La réalisation d’essais transfrontaliers est un réel challenge car il s’agit de concilier deux approches parfois différentes du ferroviaire. Les interfaces à mettre en place concernent aussi bien l’infrastructure que la réglementation ou les méthodologies de travail. Pour relever ce défi, nous avons pu adapter des méthodes que nous avions mises au point ces dernières années sur des projets de lignes nouvelles. »

Retour haut de page
SYSTRA 72, rue Henry Farman 75015 Paris – France – T. +33 1 40 16 61 00
Rendez-vous en 2019