11 décembre 2020

La première ligne française mixte grande vitesse et fret a été mise en exploitation commerciale le 10 décembre 2017, il y a exactement trois ans, et vient de passer la barre des 2 millions de km parcourus sur ses rails.

Photos : Oc'Via - Yannick Brossard

Le 6 novembre dernier, un TGV Ouigo qui empruntait le contournement Nîmes-Montpellier (CNM) a franchi le cap des 2 millions de kilomètres parcourus. Une réussite pour cette ligne de 80 km, projet emblématique de SYSTRA en France.

Cinq ans de collaboration

De 2012 à 2017, SYSTRA a été impliqué dans toutes les phases de conception et de réalisation de cette ligne nouvelle en tant que mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre intégrée. Nous avons travaillé pour Oc’Via, la société de projet maître d’ouvrage, responsable de la conception de la ligne et de sa maintenance jusqu’en 2037. En effet, CNM est financée sous la forme d’un Partenariat Public Privé (PPP), comme les lignes Tours-Bordeaux (SEA) et Le Mans-Rennes (BPL). 

SYSTRA a été présent, des études de faisabilité aux essais de validation, en passant par la supervision des chantiers et la rédaction de l’ensemble du dossier de sécurité de la ligne, soit un éventail de missions parmi les plus vastes jamais entrepris par le Groupe. 

 98 % des trains commerciaux ayant circulé sur le CNM n’ont subi aucune perte de temps imputable à des défauts d’infrastructure, ce qui témoigne de la robustesse, de la fiabilité des installations et de la forte implication au quotidien des équipes en charge de la maintenance de cette ligne 


Kévin Uba, directeur technique d’Oc’Via, gestionnaire d’infrastructure de la ligne

au service de la multimodalité durable  

Spécificité du CNM par rapport aux autres LGV mises en service en 2017 : c’est une ligne mixte, la première de ce type construite en France, apte à accueillir des TGV, des TER et des trains de fret. Celle-ci est donc équipée d’une double signalisation pour que tous les types de trains, d’où qu’ils viennent en Europe, puissent l’emprunter. C’est un train de marchandises qui a inauguré la ligne en décembre 2017. 

Dès sa construction, le caractère durable de cette ligne nouvelle s’est affirmé par le recours à une sous-couche de grave-bitume, une structure d’assise bitumineuse sous la voie économe en matériaux, rapide à réaliser, d’une meilleure absorption vibratoire, plus stable et donc plus durable. Aujourd’hui, le CNM participe à la pleine croissance des liaisons TER (+ 33 % en heure de pointe par rapport à 2015 dans la région), et désature de la ligne ferroviaire historique au service d’une meilleure régularité des trains du quotidien ainsi que d’un report modal du trafic routier vers le ferroviaire dans les déplacements pendulaires.  

Depuis leur mise en circulation en juillet 2018, les TGV profitent également de meilleurs temps de trajet (3h de Paris à Montpellier contre 3h20) et desservent deux nouvelles gares TGV inaugurées en périphérie de Montpellier et Nîmes, imaginées comme des pôles multimodaux. 

Repères

Longueur  : 80 km (dont 20 km de raccordement)
Double signalisation :
BAL/KVB (Block Automatique Lumineux + Contrôle Voie Balise)
ERTMS Niveau 1 (Système européen de contrôle des trains).
Vitesse maximale : 220 km/h (évolutif vers le 300 km/h)
Données de fréquentation  :
Nombre de train par jour  : entre 50 et 60/jour
Nombre de passagers par jour  : 24 TGV/jour

Découvrez-en plus sur ce projet dans notre fiche à ce lien

Dernières actualités

Pour ne manquer aucune communication SYSTRA, rendez-vous sur les réseaux sociaux !
Donec id, id amet, Aenean vel, quis,